Soutien à notre militant lycéen en grève de la faim

Notre camarade, Adyl Abdelhasibib en est à son 10ème jour de grève de la faim.

Ce lycéen de Châteauroux âgé d’à peine 16 ans et membre du MJS, n’entend pas laisser son ami, Senjur Demirali âgé de 18 ans être reconduit à la frontière à compter du 30 juin prochain comme le stipule l’avis de reconduite à la frontière délivré par le Préfet de l’Indre. Celui-là même qui sera remplacé dans moins d’une semaine à son poste par le frère de Charles Millon.

La santé d’Adyl est désormais en danger. Aujourd’hui le Préfét a décidé la nomination d’un médiateur dans les 48 heures afin que nous puissions trouver une solution digne des règles de respect des droits de l’Homme à la situation de Senjur.

Senjur, élève de terminale CAP électro-technique, est condamné à mort dans son pays, la Macédoine. Membre de la minorité Rom et déserteur de l’armée, sa famille a plusieurs fois été agressée, Senjur, lui-même porte les cicatrices de ces agressions sur son visage.

Le MJS rappelle son entière détermination à obtenir la régularisation de Senjur et félicite l’un de ses membres, Adyl pour son acte de courage et de fraternité qui rend à la France le prestige de ses valeurs bafouées aujourd’hui par la politique d’immigration de ce gouvernement qui ne respecte ni la dignité ni le respect des droits de l’Homme.

Le MJS ira jusqu’à une mobilisation nationale d’ampleur si jamais Adyl, la semaine prochaine est encore en grève de la faim.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.