Nicolas Sarkozy doit se rendre sur la dalle d’Argenteuil

Ce matin, la dalle d’Argenteuil a connu son premier nettoyage général depuis plus de six mois, les forces de police sur place sont brusquement plus nombreuses et des agents des renseignements généraux arpentent les allées.
Les militants de BBR, une association filiale de l’UMP créée après la venue de Sarkozy sur la dalle, dont le président accompagnait Rachida Dati à l’émission « Mots Croisées » du 5 février et dont les moyens alloués mystérieusement tranchent singulièrement avec ceux des autres associations du quartier, sont mobilisés et leurs locaux disposant de moyens pléthoriques semblent en effervescence.

Un ministre de la République devrait pouvoir se rendre dans n’importe quel quartier, sans qu’il y ait besoin de salarier au conseil général du 92 des membres d’une association locale (BBR), sans qu’il y ait besoin de le nettoyer et de le quadriller de la sorte.

L’opération est cousue de fil blanc : il s’agit pour Nicolas Sarkozy de faire croire que son action a amélioré la vie dans les quartiers et qu’il peut y rencontrer une association sans se faire chahuter.

Nicolas Sarkozy doit cesser d’utiliser les moyens de l’Etat pour sa campagne.
Nicolas Sarkozy doit cesser d’instrumentaliser les quartiers de France.
Nicolas Sarkozy doit assumer son bilan catastrophique au gouvernement.

Razzye Hammadi, président du Mouvement des Jeunes Socialistes, et Faouzy Lamdaoui candidat aux Législatives, donneront une conférence de presse au bar La Rotonde sur la dalle, esplanade de l’Europe demain samedi à 10h30.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.