Conférence : « Quel avenir par le Liban », Mardi 19 Décembre à 20h00, à Solférino, Salle Marie-Thérèse Eyquiem

Organisé par le Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), le Rassemblement pour la Démocratie au Liban (RDL) et l’ensemble des organisations de jeunesse du 14 mars

Présentation du débat

Moins de 6 mois après la guerre israélo-libanaise de Juillet, le Liban souffre à nouveau. A peine sorti d’un difficile processus de reconstruction, les divisions internes ressurgissent. La création d’un tribunal à caractère international devant juger les responsables du meurtre de l’ancien premier ministre Rafic Hariri, soulève les passions. Les ministres du Hezbollah, critiquant la légitimité du gouvernement et demandant une minorité de blocage au sein de celui-ci ont démissionné du gouvernement, provoquant une crise politique grave.

Pourtant la majorité parlementaire actuelle (dite majorité du 14 mars) est sortie victorieuse des élections législatives qui avaient suivi l’Intifada de l’Indépendance et le départ des troupes Syriennes en 2005.

Derrière ce débat autour du « gouvernement d’union national » demandé par le Hezbollah et ses alliés de circonstance, se joue un débat plus vaste. Quelles influences, quel rôle pour la Syrie ou l’Iran dans la définition de la politique libanaise ? L’intifada de l’Indépendance avait marqué le début d’un processus d’indépendance, les libanais sortant de la tutelle syrienne. Malgré le départ formel des troupes syriennes, leur pouvoir de nuisance restait réel. Et la succession des assassinats politiques fragilisait la jeune Démocratie Libanaise.

L’assassinat de Pierre Gemayel il a quelques semaines montre que la terreur continue.

Aujourd’hui la crise politique attend son paroxysme avec le Hezbollah et ses alliés descendant par centaines de milliers dans la rue, au risque de créer les conditions de la confrontation, et le gouvernement s’accroche à sa légitimité constitutionnelle.

Quelles issues à la crise ? Comment sortir du blocage actuel ?
Au-delà, quel avenir pour l’Etat Libanais ? Quel rôle pour la communauté internationale ?

Organisateurs du Débat

Le débat est à l’initiative du Mouvement des Jeunes Socialistes qui revient d’une visite d’étude de 5 jours au Liban. Pendant cette visite d’étude, une déclaration commune a été signée avec les organisations de jeunesse du 14 mars (majorité gouvernementale). C’est dans le cadre de cette déclaration commune que nous organisons ce débat.

Celui-ci est donc organisé conjointement par le MJS, le Mouvement de la Gauche Démocratique, le PSP et les organisations du 14 mars en France.

Intervenants

Razzye Hammadi, Président du MJS
Ryan Askhar, secrétaire général de l’Organisation des Jeunes Progressistes (PSP)
Mahmoud Harb , représentant du Mouvement de la Gauche Démocratique Libanaise
Ziad Majed, Vice-Président de la Gauche Démocratique
.. et d’autres représentants du 14 mars

François Hollande, Henri Emmanuelli (sous réserve) et Benoit Hamon

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.