Pris au piège les étudiants parisiens se font tabasser par des casseurs

C’est parce que la place des Invalides est un lieu qui permet une dispersion rapide des manifestants que les organisateurs de la mobilisation d’aujourd’hui à Paris l’ont choisi.

Pourtant, et de mémoire de manifestants, ça ne s’est jamais vu, les forces de l’ordre ont barré toutes les artères qui devaient assurer la dispersion rapide de la foule.

Les manifestants pacifiques se sont retrouvés pris au piège alors que plus d’une centaine de casseurs cagoulés s’en sont violemment pris à eux.

Le Mouvement des jeunes socialistes, sur place a été pris à partie et témoin d’un spectacle ahurissant : Des manifestants, en pleurs réclamaient de l’aide aux forces de police qui restaient totalement impassibles !

Le Mouvement des jeunes socialistes dénonce vigoureusement le jeu inqualifiable auquel s’adonne le Gouvernement qui par les moyens les plus abjects cherche à faire renoncer les contestataires. Nous réclamons des explications du ministère de l’intérieur sur les consignes de non assistance à personne en dangers ordonnées aux policiers.

Cette manoeuvre écoeurante n’a échappé à aucune des personnes sur place et au lieu de nous faire abandonner le terrain, nous convainc davantage du cynisme d’un Gouvernement qui, le dos au mur, est en train de perdre totalement les pédales.

Si un drame devait être révélé à l’issue de cette embuscade, le Gouvernement et son ministre de l’intérieur en porterait toute la responsabilité.

Site du collectif unitaire contre le CPE : www.stopcpe.net

Photographie Gabriel Laurent

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.