En promulguant le CPE, Chirac fait le choix de braquer la jeunesse et d’exposer la France au chaos

A l’issue d’un exercice de contorsionniste politicien, le président de
la République entérine l’entêtement d’un gouvernement à la dérive. Loin
d’apaiser la jeunesse, Jacques Chirac vient de la regonfler à bloc.

Alors que les institutions démocratiques -qu’il invoque pour justifier
sa décision- lui permettre de renoncer à promulguer cette loi, le Chef
de l’Etat décide au contraire d’affirmer ce qui apparaît maintenant
comme une crise de régime.

Chirac, a été le candidat par défaut pour 83% des français.
Aujourd’hui,
très exactement la même proportion de nos concitoyens rejette le CPE et
il décide pourtant de le décréter. Celui qui a été élu comme un roi est
aujourd’hui nu.

La France est dirigée par un Premier Ministre arrogant, convaincu
d’avoir raison contre tous et un par un Président de la République à
bout de souffle.

A gouverner sans le Peuple et contre le Peuple c’est à un désordre
généralisé dans un contexte insurrectionnel auquel nous expose
l’Etat-UMP.

Pour autant, le vrai désordre c’est l’injustice et contre cette
injustice là nous appelons à la révolte citoyenne. Aux côtés des autres
organisations de jeunes, le Mouvement des jeunes socialistes jettera
toutes ses forces dans la bataille et jamais ne renoncera.

Photographie www.phototheque.org

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.