La droite montre son vrai visage:

0 % pour les pauvres

Première mesure anti-sociale, la droite a choisi de ne pas
augmenter le SMIC. Le gouvernement Raffarin ne tient ainsi pas compte des deux millions de français qui sont payés au SMIC. La “France d’en bas” appréciera…

-5 à -33 % d’impôts pour les riches

Seconde mesure du nouveau gouvernement, baisser l’impôt sur le revenu de 33%, dont 5% cette année. La moitié des français ne payant pas cet impôt, ce sont donc les plus riches qui bénéficieront de la baisse d’impôt. La “France d’en haut” appréciera.

+17% de revenus pour les médecins

La droite n’augmente pas le SMIC mais elle augmente les revenus des médecins de 17,8% via l’augmentation du prix des consultations médicales. Tant pis pour tous ceux qui se soignent, ils paieront plus cher leur visite médicale…

100 % impunité !

Profitant de la pause estivale, la droite se propose, en plus de mettre la main sur la justice, de voter une loi pour amnistier les délits financiers.
Impunité zéro pour les jeunes des quartiers mais 100 % impunité pour Chirac, voilà la ligne !

Et demain, le gouvernement Raffarin nous promet des projets toujours plus inacceptables :

Liquidation des services publics

Afin de financer la baisse des impôts, l’augmentation des consultations des médecins et la baisse des déficits, la droite au pouvoir nous prépare la privatisation de tous les services publics !

Soldes sur les jeunes toute l’année

Avec son “contrat jeune”, la droite propose au patronat d’embaucher des jeunes en échange de réductions de charges sociales. Comme ça, les patrons vont pouvoir remplacer les travailleurs moins jeunes par des plus jeunes qui leur coûteront moins cher. Vive la concurrence entre les générations !

Formation au rabais

Ce “contrat jeune” permettra au patronat de débaucher les jeunes en cours de formation, les renforçant dans la précarité et accentuant leur déqualification au détriment de leur autonomie et de leur avenir.

Discount sur les retraites

La droite veut remplacer notre système de retraite par répartition par l’instauration généralisée des fonds de pension, remettant ainsi en cause là encore la solidarité inter-générationnelle et ne garantissant pas une retraite suffisante pour les plus démunis.

Face à la politique libérale de la droite, construisons le rapport de force !


Avec la gauche, établir le rapport de forces !

Nul doute, la droite ne nous réserve rien de bon pour les cinq ans qui viennent. Mesures anti-sociales et démagogiques se succèdent déjà. Malgré ses incantations au dialogue social, la droite n’a que faire des revendications salariales, préférant répondre uniquement aux aspirations des médecins et des patrons.Avec la gauche, défendre le progrès social !Même dans l’opposition, la gauche ne manquera pas de faire barrage chaque fois qu’il sera nécessaire, dans la rue ou à l’Assemblée nationale. Nous devons être plus nombreux à nous mobiliser, à proposer pour ouvrir le débat avec l’ensemble de la gauche politique, associative et syndicale.

Pour construire la gauche, rejoins le MJS !

La droite est au pouvoir pendant 5 ans. Et 5 ans, quand on est jeune, c’est long. La gauche a elle aussi 5 ans pour construire un projet et convaincre de sa
pertinence.

Nous ne nous résignons pas à 40% d’abstention tout comme nous sommes résolus à ne pas laisser le champ libre aux mesures anti-sociales de la droite. Nous faisons le choix de nous engager et de participer à la construction de la gauche !

Rejoins-nous !

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.