Ils sont revenus… pour vous détruire !

EMPLOI :
RAFFARIN FAIT LE CHOIX DU PATRONAT !

La lutte contre le chômage n’est pas la priorité du gouvernement. La droite préfère diaboliser les fonctionnaires et donc attaquer le service public. Le recul des droits des travailleurs et la dégradation des conditions de travail, voilà sa seule logique, logique qui est aussi celle de Seillère, le patron des patrons.

Pour la droite, la politique de l’emploi, c’est :
o la suppression des 250 000 emplois-jeunes
o la suppression des 35 heures, qui ont créé 400 000 emplois
o faciliter la multiplication des licenciements collectifs…
o … en suspendant la loi de modernisation sociale, qui faisaient contre-poids face aux licenciements économiques.

VIOLENCES :
LES PLUS FAIBLES PRIS POUR CIBLE… DE SARKOZY !

Affaiblir les plus précaires, dresser les citoyens les uns contre les autres, généraliser les
peines d’emprisonnement : voilà le seul résultat de la politique sécuritaire de la droite. Cette politique ne s’attaque pas aux causes de l’insécurité mais prend pour clible les plus faibles : les jeunes, les prostitué(e)s, les étrangers et les sans-domiciles. Sarkozy ne leur réserve
qu’une seule chose : la prison ! Les sans-papiers, que Sarkozy disait traiter au cas par cas, n’ont pour seul avenir que le charter ou l’attente dans les centres de
rétention, véritables zones de non-droit.Profitant de la pause estivale, la droite se propose, en plus de mettre la main sur la justice, de voter une loi pour amnistier les délits financiers.
Impunité zéro pour les jeunes des quartiers mais 100 % impunité pour Chirac, voilà la ligne !

EDUCATION : LE GRAND SACCAGE !

L’école est une priorité. Elle est un pilier de notre république. Elle permet l’émancipation des individus, la lutte contre la reproduction des inégalités. Elle est le lieu privilégié de la mixité sociale. L’éducation n’est pas un coût pour la société, elle est un pari sur l’avenir ! Ce combat pour l’égalité n’est pas celui de la droite !

L’éducation n’a jamais été une priorité de la droite et elle le prouve :
o suppression de 20 000 postes d’aides éducateurs, qui pourtant assurent auprès des élèves de nombreuses activités dans les écoles
o suppression de 5600 postes de pions alors même que la droite prétend lutter contre la violence à l’école !
o Moins d’argent pour les activités pédagogiques : sorties scolaires, aides aux devoirs, activités artistiques…
o Moins d’argent pour les universités et la recherche
o rejet du projet d’allocation autonomie
o abandon du plan Jospin qui devait créer 2000 postes d’enseignants en 2003

IMPÔTS : PLUS D’INJUSTICE !

Les riches toujours plus riches, les plus démunis toujours plus pauvres : voilà la politique fiscale de la droite, une politique totalement injuste et inégalitaire !

La politique fiscale de la droite, c’est :
o baisser l’impôt sur le revenu, une baisse qui profite davantage à ceux qui gagnent beaucoup
o la baisse de l’impôt sur la fortune
o la hausse de 70% des salaires des ministres… mais pas de coup de pouce pour le SMIC !

LA SANTÉ PRIVATISÉE !

Mettre la sécurité sociale dans les mains des assureurs privés, remettre en cause la retraite par répartition au profit d’un système par capitalisation… voilà la vision politique de la droite en matière de protection sociale !

La politique de la droite, c’est :
o menacer le droit de se faire soigner gratuitement avec la remise en cause de la couverture maladie universelle et du remboursement des soins
o supprimer l’allocation personnalisée d’autonomie pour les personnes âgées
o la mise en place d’un système de retraite totalement inégalitaire

Avec la gauche, établir le rapport de forces !

A coup de mesures anti-sociales et démagogiques, la droite a entrepris une politique de casse sociale de grande ampleur. Il est plus que jamais nécessaire de construire un rapport de force pour faire barrage aux politiques du gouvernement.

A nous de nous mobiliser, dans la rue, dans les facs, dans les lycées, dans les quartiers pour construire une alternative de gauche.

Avec la gauche, transformer la société !

Construire un projet alternatif, c’est bâtir une société du vivre ensemble :
o Des services publics forts et une fiscalité remise à plat pour une véritable égalité entre les citoyens.
o De nouveaux droits sociaux contre les discriminations et pour l’égalité des hommes et des femmes.
o Droit au logement pour tous, à la santé et à une éducation de qualité.
o La construction d’une Europe politique, sociale et fédérale pour lutter contre la mondialisation libérale.

Pour construire la gauche, rejoins le MJS !

La droite est au pouvoir pendant 5 ans. Et 5 ans, c’est long, surtout quand on a vingt ans.

Nous sommes résolus à ne pas laisser le champ libre aux mesures
anti-sociales de la droite. Nous faisons le choix de nous engager et de
participer à la construction d’une gauche de combat !

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.